Documents vidéos traitant de la situation

Palestine, histoire d'une terre 1880 à 1991 de Simon Bitton
L'un des documentaires les plus complets pour comprendre Le conflit israélo-palestinien. De la fin du XIXe siècle jusqu'à 1991, l'histoire d'une terre, la Palestine, une terre ou s'est établie, en 1948, l'Etat d'Israël, une terre revendiquée par Israéliens et Palestiniens, une terre devenue un enjeu pour la paix du monde. Un récit historique unique, a partir d'archives rares. Cliquer sur le bouton ci-dessous pour regarder ce documentaire.
Cliquez ici
My Land de Nabil Ayouch
De père musulman et de mère juive, le réalisateur, Nabil Ayouch, a toujours entretenu une relation tourmentée avec le conflit israélo-palestinien. Dans ce film, il décide de l’aborder sous un angle original, avant tout humain. De ses rencontres avec de vieux réfugiés palestiniens, qui vivent dans des camps au Liban depuis 1948, il en retire des témoignages bouleversants. Cette mémoire d’une terre perdue, il la fait écouter à de jeunes israéliens qui ont pris leur place dans les villages qu’habitaient autrefois ces palestiniens. Leur histoire, ces Israéliens ne l’ont jamais apprise. Sûrement par peur. Dans ce film, ils acceptent de transgresser les mythes fondateurs de leur état et d’entendre ce que ces palestiniens ont à leur dire. Il en ressort un dialogue à distance, troublant, parfois dérangeant. Des vieux qui ont tout perdu, des jeunes qui tentent de retrouver une mémoire. Ils ont en commun une terre et un avenir dont ils dessinent les contours dans My Land. Cliquer sur le bouton ci-dessous pour regarder ce film
Cliquez ici
The Exchange Music Fund: de Marc Temmerman
Un road movie sur la première distribution d’instruments de musique depuis la Belgique en Palestine (depuis Gaza jusque Naplouse) et en Israël (à Nazareth). Cliquer sur le bouton ci-dessous pour regarder ce film.
Cliquez ici
Le Saint-Sépulcre à Jérusalem
Un documentaire arte sur les différentes communautés chrétiennes qui cohabitent tant bien que mal dans l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, lieu le plus sacré de la chrétienté, dont ce documentaire saisissant décrit le quotidien. Cliquer sur le lien ci-dessous pour regarder ce documentaire.
Cliquez ici
Speed Sisters
Avides d’adrénaline et de cylindrés, cinq Palestiniennes ont décidé de se joindre à ces compétitions masculines. Elles s’appellent Betty, Marah, Mona, Noor et Maysoon ont entre 22 et 32 ans, et en Palestine, on les surnomme les Speed Sisters. Premières femmes à participer à des courses automobiles, elles défient les hommes sur le circuit dans le but de décrocher le titre de la femme la plus rapide de Palestine, et de prouver aux yeux du monde que la femme est l’égale de l’homme. Cliquer sur le bouton ci-dessous pour voir ce film (mdp Viméo sur Wtsp)
Cliquer ici
Advocate de Rachel Leah Jones et Philippe Bellaïche
Léa Tsemel défend les Palestiniens : des féministes aux fondamentalistes, des manifestants non-violents aux militants armés. Dans sa quête inlassable de justice, cette avocate juive israélienne qui représente des prisonniers politiques depuis cinq décennies pousse la praxis de la défense des Droits de l’homme jusqu’à ses limites. Pour la plupart des Israéliens, elle défend l’indéfendable. Pour les Palestiniens, elle est plus qu’une avocate : elle est une alliée. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour regarder ce film (mdp Viméo sur Wtsp)
Cliquez ici
Les dix-huit fugitives: de Amer Shomali et Paul Cowan
Dans certains coins du monde, il n’y a rien de plus anodin que de posséder une ou plusieurs vaches. Dans d’autres, les implications sont bien différentes. En 1987, dans le petit village de Beit Sahour, par exemple, avoir des vaches a pu signifier, pour les occupés palestiniens, avoir la mainmise sur leurs propres moyens de subsistance, ne plus dépendre de la production israélienne pour fonctionner. C’est cette histoire de résistance pacifique organisée de l’intérieur, et qui mènera à une autre forme de désobéissance civile – la grève des impôts – durant la première Intifada, qu’évoque l’intelligent Les 18 fugitives. Cliquer sur le bouton ci-dessous pour regarder ce film.
Cliquez ici
Le cochon de Gaza
Il s'agit d'un film tragi-comique franco-belgo-allemand écrit et réalisé par Sylvain Estibal. Il aborde le conflit israélo-palestinien avec humour et dérision. Cliquez sur le bouton ci-dessous afin de regarder ce film.
Cliquez ici
Les Echos du Mellah de Kamal Hachkar
Un cinéaste franco-marocain fait revivre la cohabitation judéo- musulmane dans un village berbère. Kamal Hachkar, l’auteur de ce film, est un professeur d’histoire de 33 ans qui a émigré en France à l’âge de 6 mois depuis son Maroc natal. Cliquer sur le bouton pour regarder ce film documentaire.
Cliquez ici
Breaking the silence
Film traitant de la situation à Hébron et des activités de Breaking the Silence. De plus, il traite également des activités de Parents Circles-Families. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour accéder au film.
Cliquez ici
Précédent
Suivant

Pour aller plus loin dans

Instant Culture

Nous vous proposons d'enrichir votre culture générale avec notre rubrique mensuelle intitulée «Instant Culture». Cette rubrique vous proposera d'aborder un large éventail de thématiques intéressantes afin de booster votre culture générale en cette période de confinement. Placer votre curseur sur la boite de dialogue pour accéder à votre premier «Instant Culture»

Hannah Arendth et de son ouvrage "les origines du totalitarisme"

Cette semaine, nous vous invitons à penser la crise avec Hannah Arendth en écoutant cette petite émission radio proposée par France culture. Pour accéder à cette émission, cliquer sur le bouton ci-dessous.
Cliquer ici

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 23 =